La quête des aventures de l'Alpaga lalala ( écrit collectif et exégèse )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La quête des aventures de l'Alpaga lalala ( écrit collectif et exégèse )

Message par Enidnagruog le Sam 15 Avr - 19:23

Introduction : Considérations historico-culturelles sur L'Alpaga.

L'Alpaga, avant d'être une catégorie zoologique désignant un ensemble de propriétés extensibles à de nombreuses occurrences observables par delà les montagnes et l'océan, est avant tout un esprit. L'Alpaga était, selon d'anciennes tablettes zandalari, vénéré dans certaines tribus de trolles primitives bien avant la destruction du puits de l'éternité. Cependant, les sources n'évoquent que quelques légendes folkloriques dont la transmission orale, traversant de nombreuses époques de conflits et de décadences, eu peine à conserver au moins une version complète et cohérente. De plus, ces légendes ne placent pour ainsi dire jamais l'esprit Alpaga au premier plan, ce n'est ni une figure héroïque, ni une figure divine bien que celle-ci soit encore discutée par de nombreux mythologues. Bien qu'il ne fasse l'objet d'aucune représentations personnelles certains récits lui font jouer un rôle providentiel et vindicatif. Par exemple, l'une des premières manifestation d'Hakkar, le dieu sanglant, dans la mythologie trolle est mystérieusement refoulée par  l'intervention d'une autre entité équivalente. Il est possible que cette divinité, connue pour son essor au sein de la tribu Gurubashi, fut à l'origine lié à l'esprit Alpaga. Il est important de signaler, qu'un esprit, au sens auquel nous l'entendons ici, n'est pas un Loa mais sa forme originelle. L'Alpaga n'était pas personnifié, néanmoins il avait une fonction socio-religieuse, il incarnait notamment le respect de l'autorité tribale, de la justice punitive et une forme de piété. Ainsi, on observe que les traditions liées aux sacrifices sanglants dans de nombreuses tribus trolles, ne vénérant pas toutes Hakkar, peuvent remonter à cette spiritualité originaire.
Les rites liés à l'Alpaga étaient, selon de nombreux prêtres zandalaris, souvent qualifiés d'étranges. Les raisons des sacrifices avaient beau être les mêmes pour l'ensemble des tribus, à savoir s'attirer les faveurs des divinités concernant le combat, la chasse ou pour faire respecter la loi, les cérémonies faites dans l'esprit de l' Alpaga se distinguaient par l'ambiance iconoclaste et carnavalesque qui y régnait. Toutes les tentatives d'interprétation se heurtent non seulement à l'indigence des informations à propos de ces rites mais surtout à leur irrationalité, voire leur folie, intra-dogmatiques. L'un de ces rituels consistait par exemple à désigner comme sacrifice un individu de la communauté non-consentant à offrir sa vie et d'en exiger un suicide instantané. Par ailleurs, il existe un consensus au sein de la communauté historienne expliquant l'oubli progressif de la dimension spirituelle de l'Alpaga par les nombreuses controverses entre pratiquants dû à l'incohérence des dogmes qu'elle impose.
avatar
Enidnagruog

Messages : 14
Date d'inscription : 10/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum