Le village des trolls dansants

Aller en bas

Le village des trolls dansants

Message par Melizh le Ven 1 Déc - 4:25

Il existe un village, perdu dans les montagnes qui séparent Reflet-de-Lune et Auberdine, où des trolls célèbrent sans cesse l'histoire que je vais vous conter.

Un jour, un chef de tribu troll s'enticha d'une jeune et belle trollesse.
Naquît de ce couple un amour inestimable, intarissable, incomparable, qui inspirait l'admiration de tous les membres de la tribu.
Il souhaitait pour sa moitié, une cérémonie d'union que nul dans le temps n'oublierai.
Il monta un convoi et embarqua toute la tribu dans ces montagnes, où ils arrivèrent avec pertes et fracas à ce petit lac rayonnant au clair de lune.
Un berceau dans lequel aucun voyageur ne pourrait s'aventurer sans y risquer sa vie, et duquel aucun membre de la tribu ne pourrait en ressortir.
C'était là qu'il voulait s'unir à sa douce.
Il fit construire un village avec le peu de matériaux qu'ils y trouvèrent.
Ils montèrent un autel sur lequel les deux amants se promirent fidélité et loyauté jusque la fin des temps.
Les festivités furent longues, les trolls dansèrent nuits et jours pendant des semaines. Les banquets étaient toujours pleins, les tambours raisonnaient sans cesse.
Le village entier dédia toute son admiration à la force de cette union, à la pureté de cet amour, vénérant ainsi ce jeune couple comme des divinités.
Des maisons se créèrent afin d'accueillir les futurs descendants du chef et de sa bien aimée.
Quand les festivités cessèrent, le calme reprit son règne sur la montagne.
Les villageois apprirent à dompter ces hauteurs et à y vivre, la routine s'installa, un temps de paix et de prospérité s'en suivit, ponctué de festivités récurrentes.

Mais les jours, les semaines, les mois, puis les années s'écoulèrent...
Le couple ne parvenait pas à enfanter...
L'histoire ne dit pas si c'est lui ou si c'est elle qui était incapable de donner la vie.
Mais ce que nous savons, c'est que la belle trollesse fut prise de nostalgie concernant le monde qui entourait ce qui était devenu sa prison.
Plus le temps passait, plus sa joie de vivre s'éteignait à l'idée de ne plus jamais voir d'autres murs que ces montagnes silencieuses.
Les festivités ne suffisait plus à animer la joie dans son âme, l'atmosphère s'alourdissait peu à peu... Laissant place à la morosité et au désespoir.
La trollesse s'éteignait à petit feu, tout comme sa passion envers son époux désespéré de ne pouvoir combler sa bien aimée.

Le chef décida que le seul souvenir qui devait subsister de cette histoire était la puissance incomparable de leur amour. Alors un jour, il fit rassembler la tribu au bord du lac.

Main dans la main, le couple s'avança dans les eaux sombres à bord d'une barque, les mains et les pieds lestés de pierres gravées à l'effigie de leur histoire.
Au son des tambours, ils se laissèrent glisser dans l'eau pour y sombrer et ne jamais refaire surface.

Depuis ce jour, les trolls n'ont jamais cessé de festoyer et de célébrer l'union de leurs divinités.
Aujourd'hui encore, après des siècles, les tambours résonnent dans les montagnes, et les pas rythmés des troll frappent le sol.
Tous les jours, le buffet est garni, les ornements toujours présents, le dévouement, sans faille.
Au fil des générations, les ossements des anciens de la tribu sont rassemblés en petit tas sur lesquels des ornements festifs sont attachés afin que même les esprits des défunts puissent continuer à célébrer avec les vivants l'amour éternel qui liait ces deux trolls.


A ce jour, personne ne sait si cette légende est réelle. Mais si elle ne l'était pas... Pourquoi les trolls continueraient à danser, sans cesse, depuis si longtemps...?

Melizh

Messages : 3
Date d'inscription : 01/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum